Chiffre clé

TOUT SUR LA RUPTURE DE STOCK EN MAGASIN

Céline Laurent
Céline Laurent

Consultante Marketing
1er octobre 2019


Chaque année, la rupture de stock est à l’origine d’une perte de chiffre d’affaires importante pour les industriels et les distributeurs : plus de 1,2 milliard d’euros en hypers en 2018 d’après le baromètre ECR-IRI ! Dans ce contexte, nous accompagnons de plus en plus de clients sur ce sujet pour dresser un état des lieux et identifier les références et les enseignes les plus rupturistes mais aussi pour trouver des pistes concrètes pour réduire la rupture en magasin.

Nous vous partageons quelques insights clés issus de nos différentes études.

10% DE RUPTURE ET PRESQUE-RUPTURE EN MOYENNE


En moyenne, nous avons constaté un taux de rupture de 6%. Au-delà de la rupture pure, nous mesurons aussi la « presque-rupture » qui correspond à un stock à risque en rayon (défini selon les rotations du produit). Le taux de presque-rupture s’élève en moyenne à 4%.

Comme la rupture, la presque-rupture engendre aussi une perte potentielle de chiffre d’affaires car elle correspond à une plus faible visibilité dans le rayon et un risque de rupture pure dans la journée. Ce sont donc deux indicateurs à suivre de près !

DES DIFFÉRENCES PAR ENSEIGNE


Le taux moyen de rupture varie peu entre les hypers et les supers mais nous avons observé de vraies différences entre les enseignes. Parmi les moins bons élèves, les magasins Géant Casino et Casino Supermarchés qui sont plus de 35% plus rupturistes que la moyenne. À l’inverse, Auchan est de loin le meilleur élève, peut-être favorisé par des magasins plus grands et donc des linéaires plus importants.

Comparaison du taux de rupture par enseigne - relevés Mobeye sur 10 catégories PGC-FLS

Comparaison du taux de rupture par enseigne

En images, voici quelques exemples de rupture que nous avons pu constater en magasin.

Photos rupture de stock en magasin

NOUS VOUS ACCOMPAGNONS


Par l’impact qu’elle peut avoir sur vos résultats, la rupture est un sujet clé à ne pas négliger ! Nous vous accompagnons en plusieurs étapes :

Diagnostic complet : par référence, par enseigne, par jour, par heure…

Calcul du manque à gagner lié à la rupture pour prioriser les actions à mettre en œuvre.

Recommandations opérationnelles pour limiter la rupture sur vos produits.

La rupture de stock est souvent liée à un linéaire trop faible. Grâce à un relevé précis, nous faisons le lien entre le nombre de facings accordés au produit et le taux de rupture et nous pouvons ainsi vous donner le nombre de facings optimal à avoir sur vos différentes références !

Taux de rupture et presque-rupture sur la référence X selon le nombre de facings

Taux de rupture de stock

Sur cet exemple, nous observons des taux de rupture importants lorsque les magasins accordent un seul facing à la référence. À partir de 3 facings en HM et 2 facings en SM, le taux de rupture est réduit à 3%.


De nombreux clients nous ont déjà fait confiance sur le sujet.

Jérémie Loizeau, Category Development & Shopper Manager chez Barilla vous explique comment la marque Harrys a mesuré et analysé la rupture de stock en magasin grâce à une étude Mobeye.

Lire la vidéo


Contactez-nous pour en savoir plus.

Plus d'articles

Recevez chaque mois nos contenus en avant-première.

En cliquant sur "S'inscrire", vous acceptez notre politique de confidentialité. 

2013-2019 Mobeye S.A.S All rights reserved