Chiffre clé

Quel impact dU COVID-19 sur les habitudes d’achat des français ?

Céline Laurent
Céline Laurent

Consultante Marketing
7 avril 2020

Le monde fait face à une crise sanitaire qui ne manquera pas de bouleverser les comportements au quotidien. Au-delà de l’impact direct du confinement, nous avons voulu comprendre comment les français envisagent l’après Covid-19 : leurs habitudes et leurs attentes vont-elles changer plus durablement ?

Pour le savoir, nous avons interrogé 500 de nos utilisateurs du 30 mars au 2 avril 2020.

Un impact sur les lieux d’achat : vive la proximité et le online

Les français continuent de faire majoritairement leurs courses en magasin mais ils sont 23% à avoir changé d’enseigne. Les magasins de proximité sont privilégiés par rapport aux grands hypermarchés.

Une tendance qui devrait se poursuivre puisque 22% des interrogés, et même 38% des plus de 45 ans, pensent réaliser plus d’achats dans les circuits traditionnels (boucherie, fromagerie, marchés, …) après la crise, et 14% pensent développer leurs achats en magasins de proximité.

Circuit de distribution après crise

Le online a également le vent en poupe avec 23% des interrogés qui ont utilisé le drive et 6% la livraison à domicile pendant le confinement.
Parmi eux, près d’un quart n’étaient pas habitués à ces circuits ! Et encore une fois, cela ne devrait pas s’arrêter puisque 18% des interrogés pensent recourir davantage à ces services après la crise.

Un impact sur les achats : place au local et au fait maison

Les français ont déjà commencé à changer leurs habitudes et cuisinent davantage : 41% des interrogés déclarent cuisiner un peu plus qu’avant et 29% beaucoup plus. Les changements devraient perdurer avec 55% des interrogés qui pensent consommer différemment après le confinement. Une consommation qu’ils souhaitent plus responsable avec l’achat de plus de produits locaux, français, bio et plus de produits bruts. Le local est le premier levier pour toutes les tranches d’âge mais il est particulièrement cité par les plus de 45 ans (à 48%, vs 21% chez les 18-25 ans et 33% chez les 25-45 ans).

Ces tendances ne sont pas nouvelles mais la crise semble agir comme un accélérateur. Les français ont retrouvé le temps et le plaisir de cuisiner, ont découvert les avantages du drive et de la livraison, ont pu apprécier les efforts des producteurs locaux, et ils ne vont pas revenir en arrière après la crise. Ils veulent adopter des habitudes plus saines, plus équilibrées mais prennent aussi conscience de l’impact de leurs achats et souhaitent soutenir l’économie française et les producteurs en achetant local.

Consommation après la crise

Les magasins doivent accompagner ces changements

Les magasins, mais aussi les marques, doivent accompagner les évolutions qui se dessinent.
Parmi les principales attentes des français vis-à-vis de leurs magasins : du choix, du local, des services de drive et livraison performants, une meilleure gestion des stocks pour limiter les ruptures, des mesures d’hygiène plus strictes tout au long de l’année, mais aussi toujours des prix bas et promotions car il ne faut pas oublier que la crise sanitaire a aussi généré des difficultés financières pour de nombreux foyers.

Magasins futur


Contactez-nous pour en savoir plus.

Plus d'articles

Recevez chaque mois nos contenus en avant-première.

En cliquant sur "S'inscrire", vous acceptez notre politique de confidentialité. 

2013-2020 Mobeye S.A.S All rights reserved