- Chiffres clés -

Ruptures de stock : un enjeu majeur en rayon

Céline Laurent
Céline Laurent

Consultante Marketing
6 octobre 2022

Les ruptures de stock sont un enjeu majeur pour les industriels et les distributeurs. Elles génèrent un manque à gagner important, estimé à 4,2 milliards d'euros en hypermarchés et supermarchés selon les derniers chiffres NielsenIQ, et ont aussi un impact négatif sur l’image des magasins.
Pour illustrer cette problématique, nous avons fait des relevés sur la catégorie Boissons au thé dans près de 200 hypermarchés et supermarchés en août. Nous vous livrons quelques insights :

Un impact sur l'attractivité du rayon

Sans surprise, un rayon avec beaucoup de ruptures est moins attractif et donne moins envie d’acheter qu’un rayon bien rempli. La bonne exécution en rayon est primordiale pour les magasins mais aussi pour les marques pour attirer les shoppers et déclencher l’achat.

Aucun produit n'est épargné

Nous avons sélectionné quatre produits phares sur ce rayon pour mesurer leur taux de rupture. Leader, challenger, MDD : tous les produits sont impactés par les ruptures de stock. Sur les 4 références, Fuze Tea était la plus souvent en rupture : dans 13% des magasins.

Leclerc et Carrefour, mauvais élèves

Sur les 4 références, nous avons relevé un taux de rupture moyen de 8%. Leclerc et Carrefour faisaient figure de mauvais élèves avec des taux montant respectivement jusqu’à 11% et 9,4%.

Sur les 5 dernières études rupture réalisées par Mobeye, les deux enseignes avaient toujours des taux de rupture supérieurs à la moyenne. Une vigilance accrue à avoir !

Vous souhaitez suivre la rupture en magasin et trouver des pistes concrètes pour la réduire ?
Retrouvez notre méthodologie dans la présentation ci-dessous et contactez-nous !

Plus d'articles

Recevez chaque mois nos contenus en avant-première.

En cliquant sur "S'inscrire", vous acceptez notre politique de confidentialité.